éducation

Résultats remarquables de la liberté scolaire aux Etats Unis

Résultats remarquables de la liberté scolaire aux Etats Unis
Illustration

La Fondation Friedman vient de publier un rapport sur les résultats obtenus dans les 22 Etats américains qui pratiquent la liberté scolaire avec le système des chèques éducation. Les enfants travaillent mieux, l’enseignement est de meilleure qualité et le système est moins coûteux, notamment pour les familles modestes. 





L'IREF sur Chrétienté.info

Le chèque scolaire, cela existe et ça fonctionne

Le chèque scolaire, cela existe et ça fonctionne
Illustration

L'étude de l'IREF consacrée aux réformes scolaires en Suède est largement citée par le site d'information chretienté.info. Lire l'article.





L'IREF sur Il Post

Les changements du modèle suédois

Les changements du modèle suédois
Illustration

L'étude de l'IREF sur l'école libre en Suède est citée par le site d'information italien Il Post. Lire l'article.





Les vouchers (chèques éducation) et les écoles libres : l’exemple suédois

Etude réalisée par Jacob Arfwedson
Les vouchers (chèques éducation) et les écoles libres : l’exemple suédois
Illustration

Cette étude réalisée par l'IREF montre que la liberté des écoles choisie par la Suède donne de meilleurs résultats et à un moindre coût que l'école française phagocytée par l'Etat. Voici les conclusions :

L’école suédoise : liberté, efficacité et concurrence
Les écoles libres suédoises sont gérées en grande partie par des groupes privés
Le chèque-éducation : l’argent suit l’élève 
L’enseignant est un employé de droit privé embauché par l’école
Le coût d’un élève dans une école libre est en moyenne 11 % inférieur à celui d’un élève dans une école d’Etat
Les résultats des écoles libres sont nettement supérieurs aux résultats des écoles d’Etat
Les résultats des écoliers suédois sont meilleurs que ceux des écoliers français
Les propositions de l’IREF




63 Milliards d’euros pour fabriquer des illettrés

Le budget de l’Education nationale est celui qui augmente le plus tous les ans. En 30 ans, les dépenses annuelles par élève sont passées de 4.400 à 8000 euros, soit une augmentation de 80%. A quoi peut bien servir cet argent alors que toutes les études montrent qu’il n’y a aucune amélioration des résultats des élèves ?





L’Education nationale a besoin de plus de liberté, pas de plus d’enseignants

Le gouvernement veut recruter 43 000 enseignants. C’est une mauvaise mesure car l’école française a déjà plus d’enseignants que les autres pays : 859 294 contre 725 370 en Allemagne qui a une population plus importante. En réalité, notre école a besoin de plus de libertés. Un peu partout on assiste au développement des « charter schools », c’est-à-dire des écoles autonomes, libres d’utiliser le budget.





L'IREF dans la revue Books

La guerre des manuels scolaires

La guerre des manuels scolaires
Illustration

L'étude de l'IREF consacrée aux manuels scolaires d'économie est citée par le magazine Books dans son numéro du mois de décembre. Pour lire l'article, téléchargez le document pdf joint.





La liberté scolaire gagne les élections

Les élections américaines ont été mauvaises pour les Républicains mais bonnes pour les défenseurs de l’école libre. Plusieurs référendums locaux posaient la question de la liberté scolaire et des chèques éducation. Ainsi, dans l’Etat de Washington, l’Initiative 1240 qui approuve la création de 40 « charter schools » (écoles privées sous contrat avec l’Etat) a été adoptée.





L'IREF dans Le Figaro

Un triple A pour "Dr Cac"

Un triple A pour "Dr Cac"
Illustration

Nicolas Lecaussin est interviewé dans cet article publié par le quotidien Le Figaro (23 novembre) sur l'émission de télé "Dr CAC" et sur l'enseignement de l'économie en France. Pour lire l'article, téléchargez le document pdf attaché.





Les Français fâchés avec l’économie

L’économie, tout le monde en parle. Et pourtant, les sondés d’une étude menée par TNS Sofres estiment à 91% que les Français n’ont pas un bagage suffisant pour appréhender correctement les questions économiques actuelles (Les Echos, 8 novembre). Les conclusions sur nos compétences en économie ne varient pas au fil du temps, rien n’y fait, les Français ne sont pas bons. L’IREF milite pour une réorganisation des programmes d’enseignements économiques au lycée, qui nous semblent inadaptés et inefficaces (voire notre étude en cliquant ici). Si, dès le plus jeune âge, les élèves étaient confrontés aux grandes questions de la science économique, nous aurions sans aucun doute des résultats tout à fait différents.



                
Syndiquer le contenu