dépenses publiques

Cinq milliards d’euros à économiser : Bercy se trompe de chiffre

Cinq milliards d’euros à économiser : Bercy se trompe de chiffre
Illustration

Il en faut en réalité 6 fois plus. Dans son rapport l’IGF a sous-estimé l’effort à exiger chaque année de l’Etat. Pour sa part, l’IREF a estimé à 30 milliards l’objectif à viser. Pour l’atteindre, diminuer le sureffectif des fonctionnaires d’Etat : environ 800.000.





Les Irlandais ont voté pour moins d’Etat

Bizarrement, le résultat du référendum irlandais n’a pas fait la Une des journaux français. Et pour cause. Les Irlandais ont voté à plus de 60 % pour la poursuite des cures d’austérité dans leur pays et en Europe. Ils ont bien compris que pour sortir de la crise économique, il faut moins d’Etat et moins de dépenses publiques. Leur vote devrait servir d’exemple.





L’Europe sans Europe

L’Europe sans Europe
Illustration

Jean Philippe Delsol rappelle l’histoire de l’Europe et de la Grèce : l’insouciance et l’endettement actuels ont de profondes racines. La France et ceux qui veulent « sauver la Grèce » veulent surtout se sauver de la menace de la rigueur. Le nouveau pouvoir pratique en fait la fuite en avant.





L'IREF dans L'Expansion

L'excès de dépenses publiques nuit à la prospérité

L'excès de dépenses publiques nuit à la prospérité
Illustration

La Tribune de Jean-Philippe Delsol intitulée "L'excès de dépenses publiques nuit à la prospérité" est publiée par le magazine l'Expansion dans son édition du mois de juin 2012. Pour lire la Tribune, téléchargez les documents attachés.





L'IREF dans Valeurs Actuelles

La croissance volée par l'Etat

La croissance volée par l'Etat
Illustration

La Tribune de Jean-Philippe Delsol intitulée "La croissance volée par l'Etat" est publiée par l'hebdomadaire Valeurs Actuelles dans son édition du 7 juin. Pour lire la Tribune, téléchargez le document attaché.





Wisconsin : les contribuables gagnent les élections

Wisconsin : les contribuables gagnent les élections
Illustration

Le gouverneur républicain du Wisconsin,  Scott Walker, a été obligé de remettre son mandat en jeu pour cause de…réformes. Elu gouverneur il y a 18 mois, Scott Walker a engagé immédiatement une série de coupes drastiques dans les dépenses publiques de cet Etat et s’en est pris aux syndicats publics extrêmement puissants. Il a d’abord obligé les syndicats à se réenregistrer chaque année et a rendu facultatives les cotisations des salariés.





La meilleure politique de relance c’est moins d’Etat

La meilleure politique de relance c’est moins d’Etat
Illustration

Une étude du Centre for Policy Studies montre clairement que les pays avec la plus forte croissance économique sont aussi les pays avec moins d’Etat et avec une fiscalité moins forte. Les auteurs de l’étude ont analysé l’évolution économique de 28 pays membres de l’OCDE entre 1965 et 2010. Et les résultats sont évidents : durant cette période, les pays où les dépenses publiques représentent moins de 40 % du PIB ont connu une plus forte croissance économique que les autres pays. Plus encore : dans ces pays avec moins d’Etat, les résultats scolaires des enfants sont meilleurs et la durée de vie encore plus longue. Finalement, la meilleure politique de relance n’est-elle pas la baisse des dépenses publiques ? Pour en savoir plus, cliquez ici.





La Suède nargue l’Europe

La Suède nargue l’Europe
Illustration

Qui a dit que la rigueur était incompatible avec la croissance économique ? La Suède démontre le contraire. Avec un taux de chômage à 7 %, une inflation à moins de 2 % et une croissance à 4.4 %, le pays se moque de la crise et bénéficie des retombées des réformes faites dans le passé. Dans les années 1970, l’Etat suédois confisquait plus de la moitié des richesses produites par le pays (tiens, ça nous dit quelque chose…) et saignait les contribuables. Même le metteur en scène Ingmar Bergman a été arrêté pour tentative d’évasion fiscale… Dans les années 1980, la situation s’aggrave : les taux d’intérêt atteignent 500 % et le déficit dépasse les 12 % du PIB. C’est à ce moment que le pays change de cap. Fini l’Etat providence, place au réalisme économique et aux réformes. Aujourd’hui, la Suède a adopté les chèques éducation et la santé privée. Les employeurs sont libres de licencier et l’âge du départ à la retraite est retardé tous les ans. Et la Suède a une croissance économique plus de deux fois plus élevée que celle de l’Amérique. Pour en savoir plus, cliquez ici.





L'IREF sur RMC

La baisse des dépenses publiques

La baisse des dépenses publiques
Illustration

Dans le cadre d'un série d'émissions sur la baisse des dépenses publiques, Nicolas Lecaussin a été interviewé (28/05) par la radio RMC sur les gaspillages de la diplomatie française. Les conclusions de ces émissions seront données au député René Dosière.





L’Etat, drogue de la société française

L’Etat, drogue de la société française
Illustration

7 millions de Français sont salariés par l’Etat et ses satellites. Presque autant dépendent de l’argent public. Au total, la moitié des Français est à la charge de la collectivité. C’est une véritable drogue : le goût du travail et l’esprit d’initiative se perdent. Le nouveau pouvoir veut encore élargir la sphère publique : les hommes libres peuvent encore réagir.



                
Syndiquer le contenu