impôts

L'IREF dans Valeurs Actuelles

Les impôts tuent nos emplois

Les impôts tuent nos emplois
Illustration

L'Etude de l'IREF sur les emplois détruits par les impôts est citée dans le magazine Valeurs Actuelles (13/06). Lire la Tribune de Benoïte Taffin.





L'IREF sur le Blog de Jean-Marc Sylvestre

Impôt sur les sociétés : les taux les plus faibles donnent les recettes les plus fortes

Impôt sur les sociétés : les taux les plus faibles donnent les recettes les plus fortes
Illustration

L'article de Nicolas Lecaussin a été repris par le Blog de Jean-Marc Sylvestre.





L'IREF dans Les Echos

Baisser les impôts pour retrouver la croissance

Baisser les impôts pour retrouver la croissance
Illustration

L'article de Jean-Philippe Delsol, administrateur de l'IREF, a été publié par le quotidien Les Echos dans son édition du 28 mai. Lire l'article.





Le fisc américain choisit ses victimes

L’IRS américain (l’équivalent de Bercy) vient de reconnaître que les contrôles fiscaux depuis 2009 ont surtout eu comme cibles des organisations (associations, fondations, think tanks…) ou des individus qui mènent des activités libéral-conservatrices. Dans une Note interne rendue publique, les critères principaux pour lancer un contrôle fiscal sont : appartenir à une organisation type « Tea Party », ou bien avoir dans les statuts des objectifs comme « la baisse des dépenses publiques et des impôts ». Cette affaire est en train de devenir un vrai scandale pour le président Obama qui a toujours déclaré que l’IRES était une « agence indépendante ». D’ailleurs, une Commission d’enquête sénatoriale a été mise en place.





Les Etats américains, laboratoires de la baisse d’impôts

Les Etats américains, laboratoires de la baisse d’impôts
Illustration

Les effets de la fiscalité peuvent être reproduits en laboratoire : il suffit d’observer les divers Etats américains. La baisse d’impôts est le choix fait par 30 Etats. Ils représentent 20 % de la population américaine, mais 65 % des emplois créés aux USA.





Espagne : la hausse des impôts a diminué les rentrées fiscales

Fallait-il une nouvelle illustration de l’effet Laffer ? Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, qui n’est pourtant pas socialiste, a aussi décidé en 2011 d’augmenter les impôts, en particulier pour les entreprises et pour les plus riches (de 45 % à 52 % pour les revenus supérieurs à 300 000 euros/an).  Mauvaise politique. Les rentrées fiscales ont baissé de 3.5 % concernant l’impôt sur le revenu et de 12.4 % concernant l’impôt sur les sociétés.





Impôts : la France sur le podium européen

D’après Eurostat, les recettes fiscales sont en hausse dans les pays membres de l’Union européenne. Elles ont représenté 40 % du PIB en 2011, en hausse de 0.4 points par rapport aux années de crise, 2008-2009. La France est deuxième (sur 27 pays) en Europe avec 45.9 % du PIB, le premier étant le Danemark, 48.6 % du PIB. L’Allemagne ponctionne 40 % du PIB, les Pays-Bas 39 % et la Grande-Bretagne, 37.8 %. 





L'IREF dans Capital

Trop d'impôts c'est plus de fraudes

Trop d'impôts c'est plus de fraudes
Illustration

Jean-Philippe Delsol, Administrateur délégué de l'IREF, est interviewé dans le Dossier du magazine Capital (avril 2013) consacré aux impôts en France.





Les emplois se créent là où les impôts sont les moins élevés

Plusieurs gouverneurs américains viennent d’annoncer des baisses d’impôts pour les individus et les entreprises. La raison en est simple. Des chiffres officiels viennent de montrer que 62 % des 3 millions d’emplois nets créés aux Etats-Unis entre 2002 et 2012 l’ont été dans les Etats qui ont les plus faibles taux d’imposition, voire un impôt sur le revenu inexistant. Le paradoxe c’est que ces Etats représentent moins de 20 % de la population américaine.





L’innovation bureaucratique est sans limites

Qui a dit que la bureaucratie ne servait à rien ? Il suffit de consulter le site de Legifrance pour voir qu’elle  ne cesse de prouver son utilité. Parmi ses dernières trouvailles, un Arrêté qui impose « l’étiquetage obligatoire des pneumatiques qui doivent afficher leurs performances énergétiques » ainsi qu’un autre Arrêté sur « L’utilisation des robinets à bout porte-caoutchouc soudé sur des installations de combustibles gazeux alimentées par des réseaux et situées à l’intérieur des bâtiments d’habitation ou de leurs dépendances ». Et tout cela est financé par les impôts…



                
Syndiquer le contenu