logement

La loi anti-logement

L’IREF l’a montré dans son Rapport sur le logement social : les politiques considèrent que le logement des Français est leur chasse-gardée et ne cessent d’empiler les politiques du logement depuis 1945. Un nouvel exemple vient d’être donné par la ministre, Cécile Duflot, qui a décidé « d’encadrer plus fortement les agents immobiliers et les syndics en contrôlant leurs tarifs et les frais». Comme toutes les mesures réglementaires, celle-ci aboutira à l’effet inverse : les professionnels de l’immobilier seront encore plus réticents à louer et la pénurie ne fera qu’augmenter. On parle déjà d’une perte du chiffre d’affaires de l’ordre de 400 millions d’euros et de 10 000 emplois supprimés.





Paris : une politique du logement coûteuse, inefficace et opaque

Paris : une politique du logement coûteuse, inefficace et opaque
Illustration

Le rapport Legaret met en évidence les erreurs de cette politique. Ici, comme au niveau national, on donne la priorité au parc « social », on investit avec de l’argent public, on préempte à vil prix et on fausse le marché de l’immobilier. Qui en profite ? 





Logement : le gouvernement s’obstine à soutenir les HLM

Logement : le gouvernement s’obstine à soutenir les HLM
Illustration

Le nouveau plan logement établi par le gouvernement prévoit de nouveaux privilèges pour le logement social : réduction des taux de TVA et croissance des financements publics. Les avantages fiscaux pour le secteur public sont trois fois supérieurs à ceux qui concernent le secteur privé ! Un rapport de l’IREF (2010) avait pourtant démontré le coût et l’injustice du logement dit « social ». 





Loyers : une baisse malgré les réglementations et la fiscalité

Contrairement à ce que nous dit le gouvernement, les loyers sont en baisse en ce début d’année. Ce sont les conclusions de l’Observatoire Clameur de l’UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) qui a regroupé les données de 250 000 baux, soit 95 % du marché locatif privé. Et même en Ile-de-France la baisse est assez importante (-1.8 %). Malgré cela, les loyers du privé restent assez élevés mais une libéralisation plus importante du marché et la suppression des réglementations contribueraient à les faire baisser.





Le GURL - une assurance pour ou contre les propriétaires ?

Madame Duflot travaille à une nouvelle Garantie Universelle des Risques Locatifs (GURL), différente de la GRL qui s’était déjà attirée les critiques de l’UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière). L’Union , opposée à cette conception « car elle repose sur un fondement immoral », avait prévu  une « explosion en vol » de la loi « dans une période ou les difficultés vont augmenter ». C’est bien ce qui s’est passé. Le projet Duflot a le même vice fondamental : il sera exigé des  propriétaires un prélèvement de 2 % sur les loyers, qui viendrait s’ajouter aux charges, à la taxe foncière, à l’impôt sur le revenu et aux autres prélèvements acquittés par les propriétaires. La moindre des choses serait de faire partager cette assurance avec les locataires.





La politique du logement est inefficace

C’est le résultat d’un sondage réalisé par l’IFOP en février et qui révèle que 82 % des Français la jugent inefficace. C’était aussi l’une des conclusions du Rapport de l’IREF réalisé en 2011. A quoi sert de dépenser plus de 40 Milliards d’euros par an ? Ne vaudrait-il pas mieux faire confiance au marché comme le font d’autres pays ?  





L'IREF dans Le Figaro

Le logement social n’est pas la solution, c’est le problème

Le logement social n’est pas la solution, c’est le problème
Illustration

Cet article de Nicolas Lecaussin, Directeur du développement, est paru dans Le Figaro du vendredi 21 septembre.  Vous pouvez lire l'article sur le site du Figaro ou en téléchargeant le document pdf joint.





Le Rapport de l'IREF sur le logement social cité au Sénat

Projet de loi relatif à la mobilisation du foncier public

Projet de loi relatif à la mobilisation du foncier public
Illustration

Le Rapport de l'IREF sur le logement social cité en pleine séance par le sénateur Pierre Charon.





HLM : Mme Duflot devrait lire le rapport de l’IREF

La ministre du Logement, Cécile Duflot, voudrait renforcer les obligations des collectivités locales en matière de construction de logements sociaux. Un nouvel objectif de 20 à 25 % de HLM serait fixé dans le cadre de la loi SRU votée il y a 12 ans. Et les communes les plus « riches » seraient « sanctionnées ».





L'IREF dans Le Courrier des Maires

Des propriétaires privés s'en prennent au logement social

Des propriétaires privés s'en prennent au logement social
Illustration

Le Rapport de l'IREF sur le logement social est cité par Le Courrier des Maires (6/07) suite à la plainte déposée par l'UNPI à Bruxelles contre les organismes HLM. Lire l'article.



                
Syndiquer le contenu