Baisse des dépenses publiques : c’est bien mais c’est insuffisant

Le gouvernement français vient de s’engager à baisser les dépenses publiques en divisant par deux leur progression. C’est un pas en avant. Toutefois, vu le niveau de ces dépenses et le déficit budgétaire à 140 Mds d’euros, la proposition gouvernementale manque d’ambition. Ce n’est pas la progression qu’il faut diviser par deux mais les dépenses publiques elles-mêmes. D’un autre côté, l’apparition de nouvelles taxes augure mal d’un rétablissement des finances publiques françaises. La solution n’est pas du côté de la fiscalité, mais seulement dans la baisse du train de vie de l’Etat et les privatisations du secteur public.