Chômage : la France « s’en sort mieux que les autres pays »

Chômage : la France « s’en sort mieux que les autres pays »
Illustration

Les dirigeants français ne cessent de répéter que grâce à leur politique la France « s’en sort mieux que les autres pays » de la crise. C’est un fieffé mensonge, si l’on s’en tient à un indice très douloureux et très significatif : le chômage. Les dernières statistiques de l’OCDE démontrent que la France mène la danse macabre du chômage. Constat de Nicolas Lecaussin.

Les dernières statistiques de l’OCDE sont sans appel : la France, aujourd’hui comme par le passé, a un taux de chômage bien au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE et supérieur à celui de la zone euro. Une fois encore il est prouvé que l’Etat n’est pas la solution.

Depuis la fin des années 1970, le taux de chômage en France s’est presque toujours situé autour de 10%, atteignant au début des années 1990 des pics à 14%. Durant cette période, le chômage en France a été régulièrement plus élevé que celui de ses principaux partenaires européens et nettement plus élevé que le chômage aux Etats-Unis. 
Même en période de baisse, depuis 1980, le taux de chômage n’est descendu que jusqu’à 7,6% de la population active, toujours au-dessus de la moyenne européenne et des pays de l’OCDE. En décembre 2008 par exemple, en pleine crise financière, ce taux s’élevait à 7,9% alors que celui de l’UE était à 7% et celui des Etats-Unis à 6% (même l’Allemagne faisait mieux avec 7,1% de chômage en dépit de la réunification qu’elle ne cesse de payer économiquement).
La France détient aussi le record du nombre de jeunes de 16 à 25 ans sans emploi. Depuis 20 ans, leur taux de chômage s’est situé aux alentours de 25%. C’est l’un des grands échecs de l’interventionnisme étatique. Rigidité du marché du travail, SMIC à un niveau déraisonnable, indemnisation du chômage très « généreuse », charges sociales prohibitives, fiscalité progressive pénalisant l’entreprise et l’épargne : l’Etat français a tout fait pour diminuer les emplois.
Une dernière preuve de l’échec français dans le combat contre le chômage est donnée par l’OCDE qui vient de publier un tableau extrêmement suggestif. Fin février dernier, le taux de chômage français était au-dessus de la moyenne de l’OCDE et de la zone euro et aussi au-dessus du taux de chômage américain. Bel exemple de réussite des politiques publiques. 

 Taux de chômage (OCDE - fin février 2010)

Moyenne OCDE : 8,8 %

G7 (les 7 pays les plus riches) : 8.1 %

Union européenne : 9.5 %

Canada : 8 %

Allemagne : 7.5 %

Royaume-Uni : 7.8 %

Etats-Unis : 9.6 %

France : 10.1 %

 


Commentaires

Le chomage

CQFD.