Comment ne pas sauver l’euro

Les médias français ont été admiratifs devant la rencontre entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy mettant sur pied un Fonds de sauvetage de l’euro. Ce n’est pas le cas de Marian Tupy de l’Institut Legatum de Londres qui rappelle les risques que comporte cet entêtement à défendre à tout prix la monnaie unique. De plus, une harmonisation fiscale et sociale entre les pays membres ne pourrait que porter préjudice aux anciens pays communistes qui souhaitent dynamiser leurs économies grâce à la multiplication du nombre d’entreprises et aux investissements étrangers. Comme l’a bien dit le président Vaclav Klaus en 2003, « l’unification monétaire européenne est le cheval de Troie de l’harmonisation des règles économiques…).
Pour lire l’article complet, cliquez ici.
Marian Tupy (WSJ, 16/12, résumé)