L’IREF propose 6 référendums à Nicolas Sarkozy

L’IREF propose 6 référendums à Nicolas Sarkozy
Illustration

Le président annonce un recours accru à la procédure référendaire. Encore faut-il poser les bonnes questions et les poser clairement. L’IREF propose six référendums pour réformer la France.

 

Le président propose l’organisation de plusieurs référendums. Belle initiative qui arrive un peu tard mais qui pourrait effectivement contribuer à réformer la France. A condition que les bonnes questions soient posées. Pour faire avancer les choses et pour un moindre coût, l’IREF propose l’organisation d’un seul référendum comportant plusieurs questions adressées aux Français et qui nous paraissent essentielles. En tous cas, plus importantes que le simple contrôle des chômeurs et l’immigration. Les voici :

1. Etes-vous pour la réforme du système fiscal actuel et l’instauration d’un impôt unique à 15 %  pour tous ?
2. Aujourd’hui, dans le système par répartition, si vous êtes en activité vos cotisations sont entièrement utilisées pour payer les pensions des retraités actuels. Si vous aviez la possibilité de mettre une partie de ces cotisations retraites dans un compte épargne retraite personnel par capitalisation le feriez-vous ? (cette question a été posée par l’IREF en septembre 2010 grâce à un sondage IFOP : 82 % des Français ont répondu oui).
3. Souhaitez-vous voir figurer sur votre fiche de paye toutes les cotisations payées par vous et votre patron aux organismes d’assurances sociales ?
4. Etes-vous pour la fin des subventions publiques directes et indirectes accordées aux syndicats ?
5. Souhaitez-vous que l’Etat délègue au privé une grande partie de ses attributions afin de faire baisser les coûts des services et encourager la concurrence ?
6. Etes-vous d’accord pour mettre votre enfant dans l’école de votre choix grâce à un bon scolaire ?
La liste pourrait être bien plus longue, si nombreuses sont les réformes qui auraient dû être faites dans ce pays. Mais l’IREF suggère au président ces premières questions, en faisant le pari que les Français auront plus d’imagination et de courage que les hommes politiques.
 


Commentaires

Demos et aussi... Seriez-vous

Demos
et aussi...
Seriez-vous favorables au maintien des statuts des agents de la fonction publique et entreprises publiques et encontre partie suppression du droit de grève?
ou
Seriez-vous favorables à la suppression des statuts des agents de la fonction publique et des entreprises publiques (sauf police, armée,justice) et en contre partie maintien du droit de grève?
et
Pensez-vous que tout fonctionnaire élu devrait démissionner de la fonction publique s'il sollicite un deuxième mandat?

L'état d'esprit des Français

Je partage l'analyse exposée dans le commentaire de Kenty.
Nos compatriotes ont voulu le beurre, l'argent du beurre, la ferme et la...... f...!

Lorsque très bientôt les marchés vont "fondre sur la FRANCE", qui depuis des années n'a rien fait pour baisser ses dépenses publiques, pour procéder à de profondes réformes de structures, il ne restera à nos compatriotes qu'un quart de beurre et encore..!

Une question 4bis...

Etes-vous pour la fin des subventions publiques directes et indirectes accordées aux partis politiques ? qui auront à payer et entretenir leurs élus....!

subventions aux partis politiques

Bien sûr que je suis contre, je suis contre toutes sortes de subventions, que ce soit aux partis politiques, aux syndicats et aux associations de tout bord : chacun doit s'organiser et vivre de ses cotisations.

L'avis du peuple

Tout ce qui permet à nos compatriotes de se prononcer est toujours positif.

Mais souvenez-vous...le 29 Mai 2005, référendum sur le projet de traité européen.. taux de participation: 70 % Résultats: NON: 55 % OUI: 45 %.

Le traité a été adopté malgré le NON. Dès lors, nos dirigeants nous considèrent comme des crétins.

Comment voulez-vous, dans ces conditions, recréer la confiance...??!

Référendums

Si on pose plusieurs questions à la fois, on brouille tout car on peut vouloir dire oui à certaines et non à d'autres

Libérez l'école et rendez la aux parents.

La 6 eme question est la bonne : plus on accroit le budget de l'éducation nationale, plus l'illetrisme progresse, le classement OCDE français dégringole, le virus soixante huitard survit avec tous ses effets, rendant toute réforme impossible, la masse d'étudiants futurs chômeurs est délibérément maintenue pour entretenir la troupe de contestataires et justifier en passant les effectifs de professeurs , dont une partie significative n'enseigne pas.
Le silence de certains candidats sur ce scandale en dit long sur les garanties de soumissions qu'ils veulent donner à ce puissant lobby et leur volonté de réel progrès.
Qu'y a t il de plus démocratique que le bon scolaire ??? Seul un état sectaire ou totalitaire peut l'imposer. Il permettrait de priver d'eau des poissons qui ont commencé de pourrir par la tête et d'en mettre là où les familles savent ce qui est bon pour elles, et donc pour la France de demain.

Je partage vos propositions mais.....

mais les français ont 3 désirs permanents :
- travailler moins et gagner plus
- faire payer les "riches"
- partir en vacances

C'est toute une éducation à (re)faire et surtout arrêter de leur dire qu'ils sont pauvres, qu'ils souffrent, que la crise (renforcée par l'action de Monsieur SARKOSY bien sûr !)les écrase, que tout est fichu en dehors de la gauche détentrice de toutes les solutions et surtout de toutes les aides financières ! ... Payées par ??
Ca, ils s'en fichent..
Kenty

référendum

D'accord avec ceux proposés. Mais il y en aurait d'autres. Les mandats électifs, leur limitation en nombre et indemnités. la régle d'or pour l'Etat et les collectivités. La réforme en diminution des collectivité, fin du département.etc

le manque de débat rationnel

Poser comme vous le faites les bonnes questions, serait en effet une excellente manière de débloquer notre société.
Mais quel homme politique est capable de poser ce genre de question? Cela supposerait une réflexion préalable rationnelle; impensable avec la classe politique dont nous sommes affligés.
Et d'ailleurs, s'ils étaient capable de réflexion calme et rationnelle, aurait-on encore besoin de référendums? Il y a longtemps qu'on serait guéri.

Referendum

Personnellement ,je note deux sujets à soumettre à référendum:
1/ Le retour au DROIT du SANG en remplacement du droit du sol , porteur de multiples et couteux abus 2/ L'INDEPENDANCE aux restes du domaine colonial hérité en grande partie de la royauté. L'entretien couteux de cet excentriique et prohibitif domaine folklorique participe aux déficits de la France. Ce n'est pas parce qu'il est départementalisé , qu'il ne faut pas aborder ce sujet.L'Algérie aussi était départementalisée, on sait ce qu'il en est advenue.

bulletin de salaire

Concernant la question n°3 , en principe la loi fait obligation à l'employeur de faire distinctement figurer les charges auxquelles l'entreprise et le salarié sont soumis.Cette obligation a d'ailleurs alourdi considérablement la présentation du bulletin au point d'être éditer sur deux pages pour certains salariés.Mais il semble que peu de salariés s'y soient intéressés, n'ayant l'oeil que pour le net du bulletin , ce qui en soit n'est pas critiquable! Il faut aussi signaler que certaines taxes ou impôts ne figurent pas sur le bulletin tel est le cas du 1% construction ou de la taxe d'apprentissage .

Questions référendaires

Je rajouterai les questions suivantes;
- Etes-vous favorable, par mesur d'équité, d'aligner les régimes de retraite des fonctions poiubliques et des régimes spécciaux sur le régime général?
- Etes vous favorable à une simplification de la structure administrative de l'Etat en supprimant les départements et les communes au profit de régions agrandies et des communautés de communes?
- Etes-vous favorable à la réduction ,par moitié du nombre d'élus, de députés, sénateurs et membres du CESE?
Votre questions 3 est en oeuvre depuis plus de dix ans!

Referendum

La vraie solution viendra de la mise en place du référendum d'initiative populaire dans des conditions normales.

Le premier de tous

Le référendum le plus urgent est celui de la déconstruction du millefeuille administratif et en second lieu de couper les énormes flux hors contrôle qui vont de la formation et de la protection sociale vers les syndicats et d'autres marais insoupçonnés !

6 questions de referendums

Bonjour
Les questions que je viens de lire ne déplaceraient pas 50% des électeurs, veut on vraiment démontrer que la France ne se pose pas de questions plus réalistes ou ne voulons ne nous pas froisser les élus que certains qualifient d'élites .... du genre,comme les impôts sont à payer par le peuple exclusivement, ne pourrait il pas décider du nombre d'élus en pourcentage par habitants,du nombre de communautés de décision,du nombre également de Ht fonctionnaires,d'une représentativité plus proche de nos voisins doit on rester champion du monde en la matière.
Comme nous le savons,multiplier les
centres de décisions c'est ralentir l'application et augmenter leur coût
Tout cela pour contribuer à la réflexion CDT Yvan

Référendums

Tout a fait d'accord sur le principe du référendum. Les numéros 4 et 5 me semblent les plus urgents à proposer et à mettre le plus rapidement en pratique. Ces abus n'ont que trop duré...
Petit bémol : what code is in the image ne peut-il être dit en français ? Cela aussi pourrait faire l'objet d'un référendum : l'utilisation de la langue française dans notre pays !
Amitiés

Michel

referendum

Je ne suis pas d'accord avec vous la question 4 est très importante les syndicats touchent d'énormes subventions ... injustifiées, ils n'ont qu'à vivre avec les cotisations (et de toutes façons ils sont toujours contre ce qui est pour et pour ce qui est contre et ils servent surtout à déclencher des grèves).
Je rajouterai un autre paragraphe à ce questionnaire : êtes vous pour le durcissement des règles immigratoires, êtes vous pour la peine de mort (tous les criminels puisque ils tuent ils ne méritent pas de vivre.