Maurice Lévy à l’Elysée

Dans le Wall Street Journal

Maurice Lévy à l’Elysée
Illustration

C’est le titre de l’éditorial du Wall Street Journal (2 avril). L’auteur remarque un point commun entre la droite et la gauche : la haine des riches. Maurice Lévy, président de Publicis vient de toucher plus de 16 millions d’euros de bonus. Tous, à droite et à gauche, s’insurgent contre  cette somme. Mais ils oublient de préciser que Publicis est la troisième boîte de publicité au monde, qu’elle a multiplié par 10 ses résultats en 15 ans et qu’aujourd’hui elle emploie 54  000 personnes contre 6 000 en 1996. Et M. Lévy y est pour quelque chose. Pour sortir de la France du marasme économique, il faut plus de M. Lévy et non pas moins. Pour en savoir plus, cliquez ici.