Un candidat à la présidence de la FNAIM reprend une proposition de l’IREF

Une once de consolation devant tant d’ignorance dans le domaine du logement. Un candidat à la présidence de la FNAIM (Fédération Nationale des Agents Immobiliers – 12 000 adhérents et 100 000 collaborateurs), Loïc Cantin, reprend une des propositions du Rapport de l’IREF sur le logement social : les mêmes avantages fiscaux pour les bailleurs privés. Un petit pas vers une grande réforme ?